Photocopies


Caractéristiques


Les technologies d’impression

  • Jusqu’à la fin du XX° siècle, la technologie de base de la photocopie n’a pas évolué de manière spectaculaires depuis l’invention de la Xerographie (ou Electrophotographie) dans les années 1930.
  • Les photocopieurs actuels (souvent appelés « presses numériques » par opposition aux « presses offset ») utilisent toujours de l’encre en poudre (toner) fixée par fusion dans un four sur le support (papier ou pvc fin).
  • Depuis le début du XXI° siècle on voit de plus en plus de photocopieurs utilisant la technologie « jet d’encre » identique aux imprimantes de bureau mais avec des largeur de têtes plus grandes (souvent de la largeur du support papier, ce qui supprimer le va-et-vient du chariot des têtes d’impression – technologie « memjet« ).
  • L’innovation majeure a été l’introduction de la numérisation de l’original par un scanner alors qu’auparavent on utilisait des objectifs photographiques.
  • Cette avancée à permis de stocker les données sur des disques durs et faire en sorte que l’on ne soit plus obligé de repasser l’original autant de fois qu’il faut de copies comme avant.
  • Une autre avancée primordiale a été l’utilisation du laser pour déposer la charge électrique sur le tambour (charge qui permet de « fixer » le grain de toner), apportant une plus grande précision et donc une meilleure définition de l’image imprimée.

 

Les types de photocopieurs

  • On distingue les copieurs « noir et blanc » (impression monochromique sur support blanc ou de couleur claire) des copieurs « couleur » (impression quadrichromique – 4 couleurs).
  • Les premiers ne déposent qu’une seule couleur sur papier (en général du noir) alors que les « couleur » en passent 4. Ces derniers ont donc un coût de revient nettement supérieur.
  • On distingue les copieurs en général par leur vitesse. Cela varie de 20 pages par minute (ppm) à plus de 250 ppm (au delà de 100 ppm, on parle en général de « presse numérique ».
  • L’alimentation se fait par feuilles prédécoupées (jusqu’au format A3 ou légèrement supérieur).
  • Au delà d’une certaine vitesse (300 ppm) l’alimentation se fait par bobines de papier qui sont ensuite façonnées (découpées) sur une machine spécifique.

 

Applications clients

Pour les diverses applications de photocopies possible voir ici

photocopieur

Copieur Xerox 914 – Un des premiers sur le marché dans les années 1960