MELANGE EXPLOSIF ?
EuroMag 28 08 2003

Après son échec au dernier cham- pionnat du monde,l'équipe d'Egypte,pour sa première partici- pation à l'Eurotournoi de Strasbourg,prend un nouveau virage dans son histoire.Jöm-Uwe Lommel,son nouvel entraîneur allemand,découvre tout cela avec plaisir et excitation.

Un peu à l'image des grandes équipes africaines de football, l'Egypte est dirigée par un entraî- neur européen.Au Croate Zoran Zivkovic succède un Allemand, Jöm-Uwe Lommel.Le bonhomme n'en est pas à son coup d'essai dans le milieu du handball:il a été 13 ans joueur professionnel et il est entraîneur depuis...13 ans. "J'ai entraîné pendant 10 ans le TV Niederwürzbach où sont passés des joueurs comme Philippe Schaaf,François-Xavier Houlet...J'ai fait toute ma carrière en Allemagne"se souvient-il. Forcément,atterrir en Egypte après avoir passé sa vie en Allemagne,ça fait un choc. Imaginez que vous regardez coup sur coup,au cours d'une bonne soirée DVD,Terminator avec Schwarzie et L'ange de l'épaule droite,film tadjik de Djamshed Usmanov.Ca vous ferez bizarre, non?"Tout est différent quand on passe de l'Allemagne à l'Egypte:la mentalité,la culture,l'approche du handball...Moi,mon langage,c'est le sport.Ca fait cinq semaines que je suis entraîneur de l'Egypte et j'ai déjà beaucoup appris".

SAUVER SA PEAU

Et quand on demande à Jöm-Uwe Lommel ce qui l'a le plus frappé en arrivant sur les terres égyptiennes, cet Allemand pur souche à la cha- leur humaine méditerranéenne répond:"Tout!Tout m'a plu dans ce pays...Le seul problème,c'est que je n'ai pas pu tout voir,rigole- t-il.Là-bas,traverser la route est un énorme risque.Les mecs rou- lent tout droit,ils s'en foutent des feux,des croisements...Quand tu traverses,tu fermes les yeux et tu pries!"Son envie reste de parcou- rir le pays en voiture...Pour le côté casse-cou. Mais Jöm-Uwe Lommel n'est pas venu en Egypte pour faire du tou- risme.Il est là pour redorer le bla- son de l'équipe."J'ai accepté ce pari car on ne peut pas refuser d'entraîner une équipe nationale. En plus,il y a un énorme potentiel. En 2001 (L'Egypte avait atteint les demi-finales des championnats du monde),c'était le pic qui venait consacrer la progression de l'équi- pe.Depuis,elle est redescendue au point de finir 15ème des der- niers championnats du monde". Pourtant,il n'y a pas beaucoup de soucis à se faire pour eux.Il existe un important vivier de jeunes talents très prometteurs,et Jöm- Uwe Lommel en est conscient: "On a de belles,très belles années devant nous.Dans le sillage de notre joueur emblématique,l'un des meilleurs arrières gauche du monde,Hussein Zaky qui évolue à la Ciudad Real,nos jeunes vont percer."

CHANGEMENT DE CAP ?

Surtout que le système de fonc- tionnement de la fédération égyp- tienne,bien que discutable sur certains points (les joueurs doivent négocier avec la fédé leurs trans- ferts pour d'autres clubs s'ils sont extérieurs à l'Egypte),favorise cette intégration.Les joueurs n'ont en effet plus le droit d'évoluer en équipe nationale dès lors qu'ils ont dépassé l'âge de 30 ans!"Cette règle permet d'intégrer les jeunes rapidement...Mais elle peut chan- ger.Il y a des joueurs,comme notre gardien Ahmed Elmoneim, qui approche la trentaine et qui ont encore le niveau.Avec les der- niers résultats de l'équipe,cette règle peut être remise en cause. On verra,je ne suis pas là depuis encore assez longtemps pour me prononcer." Enfin,en bonus de toutes ces nou- veautés,il y a l'EuroTournoi.Avec pour objectif:"Les joueurs sont très motivés.On est à un carrefour entre la gestion d'une équipe vieillissante et l'intégration de jeunes.Ce tournoi va nous per- mettre de trouver nos marques".Et les spectateurs pourront découvrir une autre approche du Handball. Quoiqu'il en soit,l'alliage du panache et de la vitesse façon Egypte avec la rigueur tactique "made in Deutschland"devra prendre.Et si c'est le cas...ça peut faire mal.

Romain Sublon