© Dernières Nouvelles D'alsace, Lundi 09 aout 2010

 

Tranquille comme Baptiste. . .


Baptiste Butto va découvrir, sur le terrain, l'EuroTournoi sous le maillot dunkerquois. (Photo La Voix du Nord)

Le 17e EuroTournoi de Strasbourg se déroulera du 19 au 22 août. Parmi les six équipes invitées figure l'US Dunkerque de l'ancien Sélestadien Baptiste Butto. Un Butto serein et posé, mais débordant d'ambitions.

Il a quitté le Sélestat Alsace Handball il y a tout juste un an, à 22 ans et après cinq années passées en Alsace. Baptiste Butto, le Mosellan de Thionville, retrouvera sa région d'adoption à l'occasion du 17e EuroTournoi (19-22 août), à la pointe de l'attaque dunkerquoise. Avec un plaisir non dissimulé.

« A Dunkerque, il y a une obligation de résultats »

 « Je n'ai que de bons souvenirs de mon morceau de vie en Alsace, confie l'ailier gauche de l'USDK. J'y ai passé de superbes moments et je m'y suis fait pas mal d'amis. Outre le fait de participer à un grand tournoi, revenir à Strasbourg me fait vraiment plaisir. J'ai hâte d'y être. »
 Il se réjouit, ceux qui l'ont côtoyé durant ses cinq saisons sélestadiennes aussi. Parce que le garçon n'a laissé que des regrets en quittant le Bas-Rhin. Sur le plan sportif comme sur le plan humain.
 Les dirigeants de l'USDK, Yérime Sylla et Patrick Cazal en tête, ne s'y sont pas trompés, pariant sur un joueur que d'aucuns voient bientôt tutoyer les sommets. Lui ne pense, aujourd'hui, à rien d'autre que de se montrer digne de la confiance que ses entraîneurs lui ont accordée.
 « Mon seul but, dans l'immédiat, est de m'installer plus et mieux dans cette équipe dunkerquoise, d'en devenir un joueur clé. Je dois quelque chose, un minimum de performance, à ceux qui ont cru en moi. Le reste, si reste il doit y avoir, viendra au gré de mes performances en club. »
 Un peu en retrait en début de saison dernière - « je ne me suis pas pris la tête, j'ai continué à bosser » -, Baptiste Butto n'a pas trop tardé à montrer ce dont il est capable sur son aile gauche.
 Quelques matches références (10 buts en quart de finale de la Coupe EHF face aux... Espagnols de Logrono, autres invités à l'ET, 9 en demi-finale de la Coupe de la Ligue devant Saint-Raphaël par exemple) l'ont conforté dans son ambition de jouer un rôle majeur au sein de sa nouvelle équipe.
 Mais l'ancien Sélestadien sait aussi que rien n'est acquis, qu'il lui faut encore et toujours prouver. « Nous jouions le maintien voire plus avec Sélestat, ici l'objectif est de gagner un titre qui a toujours échappé au club. Il y a une obligation de résultats... »
 Cette saison peut-être plus encore que les précédentes, le club nordiste ayant raté une qualification européenne lors de la dernière journée du dernier championnat. A la différence de buts.
 « C'est la première fois en dix ans que Dunkerque ne participera pas à la Coupe d'Europe. Ça nous reste en travers de la gorge et ça donne forcément encore plus envie. Nous débutons cette saison extrêmement motivés par une préparation haut de gamme. »

Devant sa famille et ses amis alsaciens

 L'USDK participera ainsi à la Kempa Cup en Allemagne et, pour la première fois, à l'EuroTournoi en compagnie de Montpellier, Chambéry, Moscou, Celje et Logrono. Et ça, Baptiste Butto ne le raterait pour rien au monde.
 « Je connaissais l'ambiance autour, je vais vivre tout ça de l'intérieur. Je passe des tribunes au terrain et c'est un réel plaisir que d'être acteur d'une telle manifestation. J'ai vraiment envie de bien faire, d'autant que ce sera devant ma famille et les amis que j'ai laissé en Alsace.
 « Ce tournoi doit nous permettre de bien préparer notre saison et, pour moi, de me jauger dans un contexte difficile. »
 Place, ensuite, à un championnat que Dunkerque débutera face à Toulouse. Avec pour seul objectif d'enfin gagner quelque chose. Une ambition à la mesure du garçon.

A.V.