© Dernières Nouvelles D'alsace, Jeudi 19 aout 2010

 

 

Sur les chapeaux de roues. . .

Les trois coups, le gendarme, l'entrée des artistes... L'EuroTournoi, 17e du nom, débute aujourd'hui au Rhenus sur les chapeaux de roues. Avec deux matches prometteurs entre Celje et Dunkerque (18 h) puis Chambéry et Logrono (20 h).

 A "donf" d'entrée ! Ceux qui seront de la première journée de l'ET, cet après-midi au Rhenus Sport, ne seront pas déçus. Parce que les deux matches prévus au programme sentent déjà la poudre.
 Mise en bouche conséquente avec un Celje - Dunkerque pas piqué des hannetons (18 h). Les Slovènes, vainqueurs de la Ligue des champions en 2004, ont rapatrié la plupart de leurs internationaux (Zorman, Pajovic ou Vugrinec) et semblent bien armés pour, cette saison, retrouver leur place au plus haut niveau européen.

Butto et les siens

 En face, l'US Dunkerque. Au sortir d'une saison difficile plombée par les blessures, Baptiste Butto et les siens montrent beaucoup d'ambitions. Et avancent de sérieux moyens, eux qui ont conservé leurs meilleurs joueurs (Bosquet, Mokrani, Oskarsson ou Touati) et enregistré les arrivées de Nilsson, international... polonais (Cuenca) et Drange, international norvégien (Copenhague).
 Ce sera ensuite au tour de Chambéry et de Logrono d'en découdre (20 h). Un autre choc attendu entre le champion des victoires à l'ET (trois pour les Savoyards) et une équipe espagnole à découvrir.
 On sait le talent et la force de frappe des uns (Bicanic et Saurina sont arrivés, Roiné, Basic et Barachet sont toujours là), on va découvrir la volonté des autres, 6es de la Liga la saison dernière, et qui ont fait signer Garabaya (international espagnol), Praznik (international Slovène, ancien d'Ivry et de Villeurbanne), Kojic (international serbe) et... Alex Dujshebaev, le fils de son père...
AMIS. - L'EuroTournoi est le rendez-vous des stars du handball. Sur le terrain, mais autour aussi. On sait les fidèles pour l'avoir déjà écrit. Aux dernières nouvelles ( !) seront également de la partie l'emblématique Guéric Kervadec, sans doute aussi les non moins connus Joël Abati, François-Xavier Houlet ou Andrej "Dédé" Golic.

Petitgirard, Lhou Moha...

 Côté alsacien, on retrouvera avec plaisir Patrick "Maya" Teyssier, "Guitou" Petitgirard, Bernard Gallet, Branko Karabatic, Yohann Lhou Moha et son Vincent de papa. Entre autres, puisque c'est le rendez-vous des amis.
INVITATION. - Ce ne seront pas que les handballeurs qui investiront ce soir le Rhenus. Mais aussi les sportifs de tous bords, la Communauté urbaine de Strasbourg ayant eu la riche idée d'inviter 790 présidents de clubs de la CUS.
BILLETS. - Que ceux qui n'ont pas encore leurs billets se rassurent, il reste encore des places libres. La vente en ligne ayant cessé hier, il faudra aux retardataires passer les guichets du Rhenus Sport. Lesquels ouvriront, chaque jour, une heure avant le début du premier match (17 h aujourd'hui, demain et samedi, 12 h dimanche).

A.V.