EuroTournoi : que du bonheur
 

 

 

Bertrand Gille et Chambéry, vainqueurs en 1999, seront mis à rude épreuve à partir de mercredi prochain.(Photo DNA)

 

 

Dans dix jours débutera l'EuroTournoi. L'élite handballistique du vieux continent se retrouvera cette année encore en Alsace. Durant quatre jours, le petit ballon rond va faire tourner les têtes.

C'est l'heure du sprint final. Christian Cugney, le président du comité d'organisation, et son équipe de passionnés invétérés n'ont plus qu'une seule idée en tête : l'EuroTournoi. Le coup d'envoi de cette huitième édition sera donné dans tout juste dix jours. Du côté du centre sportif de la Roberstau, point névralgique du tournoi, l'adrénaline commence à monter.

« Challenge palpitant »

 Pour l'heure, ils ne sont que dix à être sur le pied de guerre. Mais à partir de mercredi prochain, une centaine de bénévoles sera mobilisée. « C'est un challenge palpitant, explique Cugney, le successeur de Vincent Narducci à la tête du tournoi. Moi-même, je découvre l'envers du décor. On prend certes sur nos congés, mais le jeu en vaut la chandelle. »  Il faut dire que le menu proposé par ces amoureux du petit ballon rond est à la fois copieux et raffiné. Après l'intermède exceptionnel de l'an dernier - les meilleures sélections nationales étaient réunies en préparation olympique - le tournoi renoue avec ses premières amours : les équipes de club.  Huit équipes haut de gamme, réunies à Strasbourg-Robertsau, Reichstett et Schiltigheim, qui vont régaler les spectateurs. A une quinzaine de jours de la reprise des différents championnats, les formations procèdent aux derniers réglages. Et la qualité est forcément au rendez-vous.

« 80% des places vendues »

 Pour preuve, les billets se vendent comme des petits pains. « Plus de 80% des places ont trouvé acquéreur pour le samedi, journée des finales, s'enthousiasme Christian Cugney. La vente par correspondance marche très fort. On a des demandes de Lille, Nantes ou Paris. Il s'agit de connaisseurs. Mais les gens en profitent aussi pour faire un peu de tourisme en Alsace. »  Et entre un détour sur le parvis de la cathédrale et les berges de l'Ill, les amateurs de hand pourront suivre l'évolution des cadors européens. Le SC Magdebourg, vainqueur de la coupe de l'EHF et champion d'Allemagne en titre, fait figure de poids lourd. Avec sa kyrielle de stars, emmenés par l'ineffable Stephan Kretschmar et Olafur Stefansson, le SCM partira avec les faveurs du pronostic.

Chambéry et Wiltberger

 Les Hongrois de Dunaferr et les Croates de Metkovic sont, eux, des valeurs sûres de la scène européenne. Quant aux Espagnols d'Altea, 4e et dernière équipe étrangère, ils endosseront le maillot d'outsiders.  Côté tricolore, quatre formations sont sur le pont. Le champion de France chambérien, renforcé par Marc Wiltberger, sera attendu au tournant par Montpellier, le PSG et le SC Sélestat. L'occasion de découvrir les deux recrues alsaciennes, à savoir la légende Igor Tchoumak et l'Argentin Éric Gull.  Dans les tribunes, le gotha du hand sera bien sûr de la partie. L'ex- et le néo-sélectionneur, Daniel Costantini et Claude Onesta, ne manqueront pas une miette des joutes prometteuses. Éparpillés dans les différentes équipes, pas moins de 14 internationaux tricolores, dorés à Bercy, sont attendus ! « Samedi, on va essayer de réunir tout ce beau monde avant la finale, renchérit Cugney. On va organiser une petite cérémonie, histoire de marquer le coup. »  De mercredi prochain à samedi, le spectacle est en tout cas garanti. Du velours pour Strasbourg et l'Alsace, terre de handball par excellence.

 Sébastien Keller

* EUROTOURNOI. - Du 22 au 25 août. Tarifs : 60F (40F -10 ans) de mercredi à vendredi. 100F (70F) le samedi. Pass tournoi : 200F (140F).  Pré-ventes Caisse d'Épargne Place des Halles et Centre Sportif Robertsau. Renseignements au *03 88 45 79 52 ou sur le site : www.eurotournoi.com


 

 

© Dernières Nouvelles d'Alsace, Lundi 13 Août 2001.