LES NOUVELLES REGLES

Depuis le 1er août des changements sont intervenus dans les règles du handball. Sans apporter de modifications profondes dans le règlement, certaines petites choses constituent néanmoins une évolution certaine. Pour nous aider à mieux cerner ces modifications nous avons fait appel aux arbitres officiant durant cet EuroTournoi. Citons Gilles Bord, Olivier Buy, André Cretau (c'est son 7e ET... seul 2000 manque à son palmarès!) et Jean Lelong le patron des arbitres français. Si certaines modifications semblent d'importance minime comme la suppression du jet d'arbitre (l'entre-deux) ou la possibilité de franchir la ligne médiane sur engagement dès le coup de sifflet et de ne plus attendre la passe, d'autres changements concernant les temps-morts d'équipe, la passe au gardien ou l'échelle des sanctions pourraient s'avérer conséquents. La première de ces nouveautés concerne les coaches. Ceux-ci pourront désormais demander leur temps-morts lorsque leur équipe est en possession de la balle. Plus besoin d'attendre un engagement ou un renvoi de gardien. Utilisé à bon escient, le carton vert signifiant le TM peut devenir une arme tactique pour les managers notamment lors d'une défense très agressive (tout-terrain par exemple) de l'adversaire. Que les contestataires des bancs de touche se méfient, ils peuvent désormais écoper de deux minutes d'exclusion. Ces deux minutes purgées par un joueur obligerait donc l'équipe incriminée à jouer en infériorité. "Nous avons ainsi plus de pouvoir sur les personnes sur le banc" explique Gilles Bord "Jusqu'à maintenant les sanctions ne pénalisaient pas directement l'équipe mais seulement la personne concernée." Sur le même point les arbitres peuvent doubler la sanction de 2 minutes. Exemple: le joueur X est exclu pour 2', mécontent de son sort, il le fait savoir aux arbitres: ces derniers lui infligent 2' supplémentaires. Son équipe évoluera donc avec un joueur en moins pendant 4'. Le jeu passif (refus de jeu) sera désormais pris en compte plus rapidement. En effet, les arbitres tiendront désormais compte du temps passé par l'équipe attaquante à changer ses joueurs pendant la transition attaque-défense. Enfin, le changement qui a suscité le plus de discussions entre nos amis arbitres: la passe au gardien. Celle-ci était jusqu'à présent pénalisée d'un 7 mètres (penalty), désormais un simple jet-franc aux 9 mètres sera sifflé. Jean Lelong y voit peut-être le plus gros souci pour les arbitres car bien utilisée en fin de match , cette règle pourrait constituer une superbe échappatoire pour une équipe menant d'un but à une poignée de secondes de la fin et soumise à une très active défense tout-terrain... Une réunion aura d'ailleurs lieu samedi matin entre arbitres et techniciens pour mettre tout le monde au parfum et que tous soient prêts pour la reprise des championnats.

Eric SEYLLER