Eurotournoi, au rendez-vous des costauds
Plusieurs gros bras du handball européen se retrouvent, du 28 août au 1er septembre, en Alsace pour l’un des tournois majeurs de l’année. L’occasion pour les Bleus A’, Montpellier, Chambéry et Sélestat de se frotter à forte partie.
Ecrivez à l'auteur !par Stéphane Brulé  Sport24.com
 

C.Onesta et S.Nouet

Photo :Stadium
 

Equipe de France A’, revue d’effectif (suite)
«Ce rassemblement s’inscrit dans le travail à moyen et long terme. Il s’agit, pour les joueurs concernés, de leur dire : on pense à vous, on vous suit dans la durée pour vous préparer». Pour Sylvain Nouet et Claude Onesta, l’été a été studieux et l’Eurotournoi bouclera donc le période des révisions. Après une tournée au Japon rondement menée, le rendez-vous alsacien fermera un cycle de pré-saison internationale riche d’enseignements. Dans la perspective du Mondial 2003 au Portugal, la revue d’effectif se poursuit donc pour les « aspirants » internationaux, qu’ils soient déjà capés (Zuzo, Busselier, Bosquet…) ou en passe de le devenir. Leur objectif à tous : prouver face aux Italiens de Conversano, Montpellier et Vezprem que les champions du monde en titre pourront, si besoin est, compter sur eux en cas de besoin.

Le MHB encore plus fort ?
Après un mois de préparation intensive, le champion de France en titre se présentera donc en Alsace avec un effectif quasi-inchangé, hormis le départ de Jérôme Fernandez au Barça, et l’arrivée, en sens inverse, de Malden Bojinovic. Les hommes de Patrice Canayer auront de belles parties à jouer face aux Bleus A’, mais surtout face aux Hongrois de Vezprem, finalistes de la dernière Ligue des Champions. Le public alsacien suivra aussi les premiers pas de Rastko Stéphanovic, en provenance du club slovène de Celje, sous ses nouvelles couleurs. Rabah Gherbi, toujours en délicatesse avec une cheville récalcitrante, et Cédric Burdet, qui soigne sa convalescence, devraient être ménagés. Mais que ce Montpellier-là semble déjà bien armé…

Chambéry change d’ère
Avec le départ des frères Gille pour l’Allemagne, les Chambériens de Philippe Gardent tournent une page. Opposés aux champions d’Allemagne, qui plus est vainqueur de la Coupe EHF, les Savoyards en profiteront pour se jauger pour les joutes à venir. Seufyann Sayad à la mène, Nicolas Moretti au pivot avec l’Espagnol Eduardo Fernandez Roura : le SOC nouvelle mouture comptera aussi dans ses rangs l’arrière droit allemand Michel Volker pour changer d’ère en compagnie des Paillasson (appelé en A’), Malbroujkou et Delric. Le nouvel envol des « Abeilles de Savoie » débute la semaine prochaine…

Sélestat, si content d’être là
Repêchés in-extremis en D1 à l’issue de la saison dernière, les Alsaciens, renforcés notamment par le demi-centre international tunisien Heykel M'Gannem tenteront d’éviter le fil du rasoir. «Ils se battent tous, ce qui prouve leur motivation, et ils montrent une réelle envie de jouer, ce qui est plutôt bon signe. En un mot, ils progressent. Ils ont encore du pain sur la planche, notamment en attaque, où il faut davantage de fluidité dans le jeu, mais ils sont sur la bonne voie. En tout cas, mes premières impressions sont bonnes : j'espère qu'elles le resteront !», constate le coach François Berthier dans les colonnes de L’Alsace. Premiers éléments de vérification face à Kiel, Vezprem et Chambéry.